| 

Violence et viol


Tout commissariat de police (CI ou CP) peut être saisi d’une plainte ou informé d’un incident susceptible de constituer un viol, tentative de viol ou des violences de quel nature que ce soit.

En cas de signalisation d'un tel fait, les agents engagent toutes les mesures nécessaires pour rechercher  le/les auteur(s) de ces délits.

  • côntrole de personnes
  • constat de tout indice susceptible de faciliter l'enquête
  • recherche et préservation des traces et empreintes
  • demande d'intervention de service spéciales si nécessaire

L’agent procède aux investigations et transmet le procès-verbal au parquet.

Si vous êtes victime d'un tel délit:

  • Rendez-vous immédiatement auprès d'un commissariat de police de votre choix, de préférence le plus proche.
  • Vous serrez pris en charge par des policiers compétents et bien formés dans ce domaine.
  • Les vicitimes féminin peuvent dans la mesure du possible, être prise en charge par des agents féminin.
  • En cas de présence présumé d'administration de substances narcotiques (exemple : « KO-Tropfen ») une analayse médicale s'impose dans les meilleurs délais. Ces substances étant extrêmement éphémères, elles sont susceptibles de disparaître après 6 à 8 heures dans le sang et après 8 à 12 heures dans l’urine.

En cas de viol

  • contactez immédiatement la Police : 113
  • ne vous lavez pas afin de préserver des preuves
  • conservez vos vêtements dans un sac en papier

Si vous êtes victime/témoin de violences

  • contactez immédiatement la Police : 113
  • faites-vous remarquer sans vous mettre en danger
  • demandez de l’assistance à d’autres passants
  • observez et rappelez-vous l’aspect de l’auteur
  • prenez soin de la victime
  • donnez votre témoignage à la Police

En cas d'urgenceAppelez le113

 

Aides aux victimes



Vous êtes victime d'un tel abus
Retrouvez la liste des organisations
pouvant vous aider.