| 

Phone Scam ou encore "Microsoft Phone Scam"
La Police Grand-Ducale informe que les arnaques connues sous le nom de 'Microsoft Phone Scam' ou récemment aussi 'Windows Phone Scam' sont toujours d'actualité.


  • A la suite de recherches dans des annuaires téléphoniques disponibles sur Internet, les auteurs des faits choisissent leurs victimes potentielles aléatoirement. Prétendant une infection importante par logiciels malveillants de l'ordinateur de la personne contactée, les arnaqueurs proposent un support informatique urgent et nécessaire.
  • Communément l'appelant prend l'identité d'un collaborateur la société Microsoft/Windows afin de tromper sa potentielle victime sur le sérieux et la nécessité des services proposés. Au cours de la communication qui peut aisément durer plus d'une demi-heure, les fraudeurs vous sollicitent à installer un logiciel dit 'remote desktop' ou 'remote access', ou bien l'utilisation d'une application de navigateur web aux mêmes effets.
  • C'est l'installation de ce logiciel ou cette application web qui va finalement permettre aux arnaqueurs de faire usage de vos données personnelles, et principalement des informations confidentielles directement liées aux moyens de paiement (carte de crédit) . À noter que les fraudeurs facturent leurs activités de support prétendus nécessaire et imposent un paiement direct par les différents services transfert d'argent en ligne disponibles, principalement 'Western-Union' ; 'Money Gram' ; 'Nashville Direct' etc.

Comment reconnaître une telle tentative d'arnaque ?

Les arnaqueurs, masculins ou féminins, parlent généralement l'anglais avec un accent indien prononcé et ils se font très souvent passer pour des collaborateurs de la société 'Microsoft/Windows'.

En prétendant devoir résoudre un problème informatique majeur sur l'ordinateur de la personne concernée, les fraudeurs poussent la victime potentielle à installer des logiciels d'accès à distance.

Suite aux travaux de support frauduleux les arnaqueurs vous demandent à régler les prestations fournies par un service de transfert d'argent en ligne.

Le phénomène du 'Microsoft/Windows Phone Scam' est largement documenté sur Internet. Sur la plateforme pour vidéos 'youtube.com' on peut consulter plusieurs fichiers mis en ligne qui illustrent en détail la manière de procéder des arnaqueurs.

 

Afin de sensibiliser une majorité de citoyens de ce fléau de grande envergure, la Police Grand-Ducale vous propose également de propager ce message de prévention via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.)

Comment se comporter face à une telle tentative d'arnaque ?

• Raccrochez sans tarder, même dans le cas d'appels répétés.
• Sous aucun prétexte n'installez des logiciels suggérés par une personne qui vous est totalement inconnue.
• N'exécutez aucun paiement, même pas pour un montant insignifiant, via un service de transfert d'argent en ligne. Les auteurs vont éventuellement être en mesure de lire à l'instant toutes vos données confidentielles introduites sur une quelconque plateforme de paiement.

Si néanmoins vous êtes la victime d'une telle arnaque :

• Informez la Police.
• Contactez votre institut bancaire (blocage de la carte de crédit).
• Le cas échéant, faites examiner votre ordinateur par un spécialiste qui désinstallera tous les logiciels malveillants des fraudeurs.
Service Police Judiciaire